Réalisateurs

Elise Girard

Après des études de Langues Etrangères Appliquées, Elise Girard obtient sa maîtrise de Techniques et Langage des Médias, spécialisée en écriture de scénario à La Sorbonne Paris IV, son mémoire de fin d’étude portant sur Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda. C’est la rencontre avec Jean-Max Causse et Jean-Marie Rodon, qui la lie depuis 1997 aux cinémas Action pour lesquels elle deviendra attachée de presse et programmatrice.

Elsa Diringer

Elsa Diringer est née en 1982 à Strasbourg et a grandi à Montpellier. Après une prépa littéraire et un master en études cinématographiques à l'université Paris 8, elle travaille comme assistante son sur des films d'Alain Resnais, Nicole Garcia, René Féret… En 2009, elle réalise son premier court-métrage, Ada, sélectionné au Festival de Clermont-Ferrand en compétition nationale. Suivront de nombreux courts-métrages réalisés au sein du collectif Tribudom qui travaille avec les habitants des quartiers dits sensibles du Nord-est parisien.

Film(s) présenté(s): 

Emilie Deleuze

La réalisatrice française Emilie Deleuze est née le 7 mai 1964 à Nogent-sur-Marne. Elle est la fille du philosophe Gilles Deleuze. Après un premier court-métrage, Un homme faible, en 1984, elle se forme à la réalisation à la Fémis. En 1994, elle réalise pour Arte le téléfilm L’incruste, avant-dernier volet de la série Tous les garçons et les filles de leur âge , qui la fera connaître. En 1999, son premier long-métrage, Peau neuve , est présenté au Festival de Cannes dans la section « Un certain regard ». Son second film, Mister V.  est sélectionné au Festival de Locarno en 2003.

Film(s) présenté(s): 

Emmanuel Finkiel

Après avoir été premier assistant de nombreux réalisateurs, dont Tavernier, Kieslowski et Godard, Emmanuel Finkiel passe à la réalisation avec trois films : Madame Jacques sur la Croisette, Voyages et Casting qui reçoivent un accueil unanime à travers le monde et de nombreux prix. En 2008, il obtient le prix Jean Vigo avec son deuxième long métrage Nulle part terre promise.

Emmanuel Gras

Emmanuel Gras est un réalisateur français. Particulièrement intéressé par l’aspect visuel du cinéma, il a étudié l’image à l’E.N.S Louis Lumière. Ses films traitent de sujets de société contemporains tout en suivant des partis-pris formels radicaux.

Emmanuel Mouret

Emmanuel Mouret est né à Marseille en 1970. Il monte à Paris pour suivre des cours d'art dramatique et entre à la FEMIS, dans la section réalisation dont il sort diplômé en 1998. Son film de fin d'étude, Promène-toi donc tout nu ! bénéficie d'une sortie en salles en 1999 et dès ce premier coup d’essai, le cinéaste impose un ton et un univers. Héritier de Rohmer, Guitry et Woody Allen, Emmanuel Mouret joue souvent le rôle principal de ses films, il incarne ainsi aux côtés de Marie Gillain le héros de son premier long métrage, Laissons Lucie faire (2000).

Film(s) présenté(s): 

Emmanuelle Bercot

Emmanuelle Bercot

Tandis qu’elle suit des études à La Fémis, Emmanuelle tourne notamment Les Vacances, court métrage qui remporte le Prix du Jury à Cannes en 1997 et La Puce, son film de fin d’études, (1999), récit audacieux du dépucelage d'une adolescente par un homme d'âge mûr. Ces deux  films, très remarqués, révèlent Isild Le Besco.  Menant, en parallèle, une carrière d'actrice, Emmanuelle Bercot s'attribue le rôle principal de son premier long-métrage, Clément, celui d'une trentenaire transie d'amour pour un garçon de 13 ans.

Ena Sendijarević

Ena Sendijarević

Ena Sendijarević est une réalisatrice hollandaise d'origine bosnienne. Après des études de cinéma à l'Université d'Amsterdam puis à la Freie Universität de Berlin, elle obtient son diplôme de la Netherlands Film Academy en 2014. Ena Sendijarević s'est faite remarquer par plusieurs court-métrages (Travelers Into the Night en 2013, Fernweh en 2014 et Import en 2016) qui ont voyagé et remporté de nombreux prix dans des festivals dont la Quinzaine des réalisateurs et le Festival de Toronto.

Ernesto Daranas Serrano

Ernesto Daranas Serrano est né en 1961 à La Havane. Il y termine des études de pédagogie et de géographie en 1983. Il réalise son premier documentaire en 2004 Los Ultimos gaiteiros de La Habana avec lequel il obtint le prestigieux prix international du journalisme "Rey de Espana". La même année, Daranas réalise La Vida en rosa dont la critique sociale, incroyablement surréaliste se voit offrir de nombreuses récompenses dans les festivals. Ses thèmes majeurs sont toujours, sous une forme ou une autre, la prostitution, la misère ou encore l'absence du père, qui imprègnent la société cubaine.

Film(s) présenté(s): 

Estelle Larrivaz

Estelle Larrivaz a commencé sa carrière comme comédienne au théâtre, après avoir suivi le cours Florent.

Ester Martin Bergsmark

Formée à la Swedish University College of Arts, Crafts and Design, Ester Martin Bergsmark réalise son premier court métrage, Svalj, en 2007. Suit en 2008 Maggie in wonderland, qui reçoit le Guldbagge (César suédois) du meilleur documentaire. En 2010, elle réalise le segment Fruitcakes pour le projet collectif Dirty diaries.

Film(s) présenté(s): 

Something must break

(Nånting måste gå sönder)

Ethan Coen, Joel Coen

Le premier film de Joel et Ethan Coen, Sang pour sang remporte l’un des plus grands succès de l’année 1985. Après ce thriller Vient Arizona junior, mélange de comédie débridée et de mélodrame d’action, qui fait découvrir le style unique des cinéastes à un public encore plus large, puis Miller’s crossing fait l’ouverture du festival du film de New York en 1990. Barton Fink remporte la Palme d’Or et les prix de la mise en scène et d’interprétation masculine pour John Turturro au festival de Cannes 1991, ainsi que deux New York Film Critics Circle Awards.

Eugène Green

Eugène Green est cinéaste, écrivain, et metteur en scène. Avec sa compagnie, le Théâtre de la Sapience, il a cherché à retrouver le langage théâtral baroque. Auteur d’essais, de livres de poésie, et de pièces de théâtre, il a publié sept romans, dont trois qui traitent du Pays basque : La Bataille de Roncevaux, L’Inconstance des démons, Les Voix de la nuit.

Film(s) présenté(s): 

Fabien Gorgeart

Fabien Gorgeart a grandi en Bretagne, élevé par une mère assistante maternelle pour la DDASS et un père chauffeur routier avec lequel il a roulé dans toute l’Europe. C’est après le lycée que son désir de cinéma se concrétise. Entre 2007 et 2016, il réalise cinq courts métrages, dont Le Sens De L’orientation, prix du Jury à Clermont-Ferrand en 2012. Pendant ces années, il a la chance de collaborer avec un scénariste qu’il admire, Răzvan Rădulescu, l’un des maîtres à penser de la Nouvelle Vague roumaine.

Fabien Hagege, Guillaume Namur et Vincent Haasser

Fabien, Guillaume et Vincent ont tout trois grandi dans le Val d’Oise. Ils rencontrent Jean Douchet à son premier ciné-club à Enghien-les-Bains. Ils ont noué depuis une amitié intergénérationnelle. C’est eux qui guident le film, interrogeant Jean, allant à la rencontre des personnes qu’il a marquées et prenant en charge le fil du récit.

Fabienne Godet

Née à Angers, Fabienne Godet commence par exercer le métier de psycho-sociologue tout en réalisant des courts-métrages. En 1999, son moyen-métrage La tentation de l’innocence est primé à Clermont-Ferrand. Elle passe au long-métrage avec Sauf le respect que je vous dois en 2006. Le film est sélectionné aux festivals de San Sebastian et Angers, et primé à Shanghai et Miami. En 2009, elle réalise Ne me libérez pas, je m'en charge, un documentaire sur Michel Vaujour, sélectionné à la Berlinale et nommé pour le César du meilleur documentaire.

Fabio Grassadonia, Antonio Piazza

En 2010, Fabrio Grassadonia et Antonio Piazza ont écrit et réalisé le court métrage Rita, leur première réalisation avec laquelle ils ont obtenu d’importantes reconnaissances en Italie et à l’étranger.
En 2013 leur premier long métrage Salvo a été présenté au festival de Cannes où il a remporté les deux prix de la Semaine de la Critique : le Grand Prix et le Prix Révélation. Le film a été distribué dans une vingtaine de pays et il a participé à de prestigieux festivals internationaux.

Fabrice Cazeneuve

Fabrice Cazeneuve

Fabrice Cazeneuve débute sa carrière en 1982 avec Fou comme l’oiseau, un téléfilm qui reçoit le Prix SACD des Nouveaux Talents. Réalisateur pour la télévision, il tourne de nombreux documentaires et fictions dont plusieurs sont des adaptations littéraires. Les musiques de presque tous ses films sont composées par Michel Portal dont il réalise le portrait en 1998.  Pour le cinéma, il réalise son premier film en 1989, une adaptation écrite avec Jacques Tournier, Trois années d’après Anton Tchekhov, avec Jacques Villeret et Sabine Azéma.

Fabrice du Welz

Adoration

Après des études au Conservatoire de Liège, Fabrice poursuit sa formation à l’INSAS. Après un court-métrage remarqué, il réalise Calvaire en 2004, qui est présenté à Cannes (Semaine de la critique). Entre 2008 et 2013, il réalise Vinyan (sélection officielle à la Mostra de Venise 2008) et Colt 45. En 2014, il retrouve Laurent Lucas pour Alleluia, présenté à La Quinzaine des Réalisateurs. En 2015, il tourne Message from the King à Los Angeles.

Film(s) présenté(s): 

Fanny Ardant

Formée au cours d'art dramatique de Jean Périmony, Fanny Ardant, diplômée de Science—P0, débute sur scène en 1974 dans Polyeucte avant de tourner dans la série télévisée de 1 Nina Companeez, Les Dames de la cote en 1979.

Pages

Share