Orpheline

Orpheline
Arnaud des Pallières
2016
1h51
France
Film ARTE
Sortie: 
5 avril 2017

Quatre moments de la vie de quatre personnages féminins.
Une petite fille de la campagne, prise dans une tragique partie de cache-cache.
Une adolescente ballotée de fugue en fugue, d'homme en homme, puisque tout vaut mieux que le triste foyer familial.
Une jeune fille qui monte à Paris et frôle la catastrophe. La femme accomplie enfin, qui se croyait à l'abri de son passé.
Peu à peu, ces figures forment une seule et même héroïne.

"Un simple résumé ne peut donner une idée de ce film bouleversant, qui pense à la fois la vie et le cinéma. Par l’intensité de son regard sur cette jeune femme en devenir, par la musicalité et la beauté de son filmage, et par ses choix de récit (et de casting) Arnaud des Pallières nous entraîne hors des repères habituels, il stimule attention et empathie devant cette exploration amoureuse d’une vie, entre sidération et émotion." Ciné32

"Je défends un cinéma qui se sent responsable de représenter le monde, au plus près de sa réalité. Un cinéma de fiction qui sait qu'une certaine vraisemblance documentaire est gage de force et de durée. J'éprouve, devant Orpheline, le sentiment d'avoir mis mon travail au service d'une histoire qui est plus qu'une fiction et ne m'appartient pas. Celle de la lutte d'une femme pour sa vie et sa liberté." AdP

Arnaud des Pallières

Arnaud des Pallières est né en 1961 à Paris. Il travaille au théâtre comme acteur et metteur en scène et fonde, avec Jean-Pierre Rehm, la compagnie Théâtre en demeure. Etudiant le cinéma à la Fémis, il invite Gilles Deleuze et filme la conférence que le philosophe donne: Gilles Deleuze: Qu’est-ce que l’acte de Création? (1988). Il réalise son premier long métrage pour le cinéma en 1996, Drancy Avenir. Suivent deux moyens métrages pour la télévision: Dead (Portrait incomplet de Gertrude Stein), et Disneyland, mon vieux pays natal pour la collection Voyages, voyages.  Son second long métrage: Adieu (2003) avec Michaël Lonsdale, Aurore Clément, Laurent Lucas et Olivier Gourmet, croise plusieurs histoires, dressant le portrait douloureux d’une France inhospitalière, indifférente au sort des immigrés clandestins renvoyés dans leurs pays d’origine. Parc (2008) est adapté d’un roman de John Cheever et Michael Kohlhaas (2013) d'une nouvelle de Heinrich Von Kleist. Emmené par le Danois Mads Mikkelsen, le film est présenté en compétition au Festival de Cannes en 2013. Orpheline (2016) avec Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos, Gemma Arterton et Solène Rigot, est son cinquième long métrage. Arnaud des Pallières écrit et monte les films qu'il réalise.

Filmographie: 

Filmographie sélective

2016 Orpheline.
2013 Michael Kohlhaas.
2011 Poussières d’Amérique (docu).
2006 Parc.
2003 Adieu.
2001 Disneyland mon vieux pays natal (tv).
1996 Drancy avenir (1er LM).
1994 Avant Après (CM).
1993 Les Choses rouges (CM).
1989 La Mémoire d’un ange (CM).
1987 Gilles Deleuze, qu’est ce que l’acte de création ?

Scénario: 
Christelle Berthevas, Arnaud des Pallières
Image: 
Yves Cape – AFC SBC
Décors: 
Guillaume Deviercy
Montage: 
Emilie Orsini, Arnaud des Pallières, Guillaume Lauras
Production: 
Michel Klein (Hatari Films), Serge Lalou (Les Films d'ici), Rémi Burah (Arte France Cinéma)
Interprétation: 
Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos, Solène Rigot, Véga Cuzitek, Jalil Lespert, Gemma Arterton, Nicolas Duvauchelle
Contact(s): 

Le Pacte
01 44 69 59 59
www.le-pacte.com

Share