Monsieur Deligny, vagabond efficace

Monsieur Deligny, vagabond efficace
Richard Copans
1h35
France
Sortie: 
mars 2020

La vie de Fernand Deligny et son désir de cinéma croisent son accueil d’enfants autistes. De l’hôpital d’Armentières en 1940 au hameau de Graniers, Deligny invente des lieux de vie qui permettent aux enfants et adolescents d’échapper à l’enfermement. Il crée du collectif et du réseau ; il invente un atelier permanent de recherche sur ce qui fait l’humain au-delà du langage.

Il n’a cessé pendant 40 ans d’articuler ses expériences de vie avec des essais cinématographiques. Truffaut sera un de ses compagnons de route.

Ce n’est pas un film sur… C’est un film avec. J’ai choisi de raconter la vie de Fernand Deligny et d’y glaner ce qui résonne avec moi. J’y vois d’abord un homme qui obstinément trace son chemin. Tout ce qu’il met en mouvement est simple : la vie quotidienne avec un autiste peut se raconter en peu de mots. Mais sur son chemin de vie, il réfléchit et nous fait réfléchir. Et il écrit, il écrit beaucoup. Et dans ce qui ne peut être réduit aux mots, il voit un salut, un trait d’espèce ou nous pourrions être frères avec les «sans mots». Avec l'exigence profonde de n’en tirer aucun pouvoir. Et dans l’usage du cinéma, il cherche ce qui échapperait aux mots. Mon intention est simple… vous emmener sur le fil de sa pensée.

Monsieur Deligny, vagabond efficace

Samedi 5 octobre 2019 - 11:30
salle 1
En présence d'un invité: 
Richard Copans

Richard Copans

Richard Copans

Après des études à l'IDHEC, section prise de vues, Richard Copans participe en 1973 à la création de Cinélutte, un collectif de cinéma militant. Il devient par la suite directeur de la photographie, notamment sur des films de Luc Moullet, Claire Simon et Robert Kramer. En 1984, il fonde les Films d’ici avec Yves Jeanneau. Ils produisent de nombreux documentaires, dont Route One/USA de Robert Kramer, Lip, l'imagination au pouvoir de Christian Rouaud, La terre de la folie de Luc Moullet et Marseille(s) de Denis Gheerbrant. Il codirige avec Stan Neumann la collection Architectures sur Arte.

Filmographie: 

2015 Un Amour

2003 Racines

2002 Les disques de Rivka

1981 L’heure du laitier

Scénario: 
Richard Copans
Image: 
Martin Roux
Son: 
Sylvain Copans
Montage: 
Catherine Gouze
Production: 
Michel Klein, Richard Copans, Alexandre Lordachescu
Interprétation: 
Avec les voix de Jean-Pierre Darroussin, Sarah Adler, Mathieu Amalric
Contact(s): 

Shellac

Téléphone : 04 95 04 96 09

www.shellac-altern.org

Share