It must be heaven

It must be heaven
Elia Suleiman
1h37
France
Palestinien (territoire occupé)
Sortie: 
le 4 décembre 2019

ES fuit la Palestine à la recherche d'une nouvelle terre d'accueil, avant de réaliser que son pays d'origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d'une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l'absurde. Aussi loin qu'il voyage, de Paris à New-York, quelque chose lui

rappelle sa patrie. Un conte burlesque explorant l'identité, la nationalité et l'appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir « chez soi » ?

Si dans mes précédents films, la Palestine pouvait s’apparenter à un microcosme du monde, mon nouveau film tente de présenter le monde comme un microcosme de la Palestine. Plutôt que de se focaliser sur une vision d’ensemble, ce film se penche sur des instants banals, décalés, restant habituellement hors-champ. Par là même, il s’immisce dans l’intime, le tendre, le touchant. Le récit se tisse par un montage subliminal, des scènes s’articulant autour de mouvements chorégraphiques ; un burlesque tiré de l’univers de l’absurde ; des images ouvrant à la poésie du silence qui est au cœur du langage cinématographique.

It must be heaven

Vendredi 4 octobre 2019 - 09:00
salle 2

It must be heaven

Dimanche 6 octobre 2019 - 17:00
salle 1

Elia Suleiman

Elia Suleiman

Né à Nazareth en 1960, Elia Suleiman vit à New-York de 1981 à 1993. Durant cette période, il réalise ses deux premiers courts-métrages qui lui valent plusieurs récompenses. En 1994, il s’installe à Jérusalem où la Commission Européenne le charge de créer un département Cinéma et Média à l’Université de Birzeit. Son premier long-métrage, Chronique d’une disparition, reçoit le prix du Meilleur Premier Film au Festival de Venise de 1996. En 2002, Intervention Divine remporte le Prix du Jury au Festival de Cannes et le prix du Meilleur Film Étranger aux European Awards à Rome. Son dernier long-métrage, Le Temps qu’il reste, a été sélectionné en Compétition lors du Festival de Cannes 2009.

Filmographie: 

2012 7 jours à La Havane – Segment « Diary of a Beginner » (CM)

2009 Le temps qu’il reste

2007 Chacun son cinéma – Segment « Irtebak » (CM)

2002 Intervention divine

2000 Cyber Palestine (CM)

1998 Rêve arabe (TV)

1996 Chronique d’une disparition

Scénario: 
Elia Suleiman
Image: 
Sofian El Fani
Son: 
Johannes Doberenz
Décors: 
Caroline Adler
Montage: 
Véronique Lange
Production: 
Rectangle Productions, Nazira Films, Pallas Film, Possibles Media, Zeyno Film
Interprétation: 
Elia Suleiman, Grégoire Colin, Vincent Maraval
Contact(s): 

Le Pacte

Téléphone : 01 44 69 59 59

www.le-pacte.com

Share