Costa -Gavras

Né en 1933, d’origine grecque, Costa-Gavras vient à Paris en 1952 et s’inscrit à l’IDHEC. En 1957, il est assistant de Marc Allégret puis de Jean Giono, Henri Verneuil, René Clair, René Clément... Fin 1964, il réalise son premier film, Compartiment tueurs ; en 1969, Z remporte de nombreux prix dans de prestigieux festivals. Avec L’Aveu, Costa-Gavras donne à son oeuvre une orientation clairement politique et son travail est à nouveau salué par la critique et le public. Missing (Palme d’or à Cannes en 1982) dénonce les avatars du totalitarisme, Betrayed est un réquisitoire contre les groupuscules néofascistes aux Etats-Unis, tandis que Music Box (Ours d’Or à Berlin) traite des criminels nazis exilés en Amérique. En 1997, il tourne Mad city, sur le pouvoir des médias puis Amen (2002) qui interroge les relations entre le Vatican et les nazis et Le Couperet, polar social qui dénonce les dérives du néolibéralisme. Entre 1982 et 1987, Costa-Gavras est président de la Cinémathèque française, fonction qu’il occupe à nouveau depuis juin 2007.

Filmographie: 

2012: Le Capital.
2008: Eden à l’ouest.
2004: Le Couperet.
2001: Amen.
2000: Mon colonel.
1997: Mad city.
1995: Les Films Lumière (CM, film collectif).
1994: A propos de Nice, la suite (CM, film collectif).
1992: La Petite apocalypse.
1991: Pour Kim Song-Man.
1989: Music box.
1987: Betrayed (la main droite du diable).
1985: Conseil de famille.
1983: Hanna K.
1981: Missing.
1979: Clair de femme.
1978: Grand canyon.
1974:Section spéciale.
1973: Etat de siège.
1971: L’Aveu.
1969: Z.
1967: Un homme de trop.
1965: Compartiment tueurs (1er LM)

Film(s) présenté(s): 
Share